ULTRA VANOISE 2017

Du 29/07/2017 au 30/07/2017

(pas d'édition 2018)

Résumé de notre Ultra Trail Vanoise

Une trentaine de participants à cette édition 0 off (sans classement) de ce grand tour des glaciers de la Vanoise et du tour du massif de la grande Casse, on pourrait l’appeler aussi « le circuit des 10 refuges » seule la partie centrale du parc avec le col de la Vanoise ne se trouve pas sur ce parcours de 115km pour 6350m de D+.

L’organisation est proposée par l’association courir et découvrir qui avait crée en autre le TGV (tour des glaciers de la Vanoise) et le TGC (tour de la grande Casse) et le tour du Beaufortain sur 2 étapes.

Il est 5H du matin lorsque les traileurs par équipe de 2, s’élancent pour le refuge du Grand Bec avec départ de Champagny la Vanoise, il s’avère que la 1ére partie du parcours est difficile, et que le franchissement du col de Leschaux à 2508m puis le haut de la descente laisseront quelques souvenirs difficiles pour certains ; Après avoir traversé Pralognan, c’est la longue montée du col de Chaviére depuis le ravitaillement des Prioux, les traileurs sont déjà un peu échelonnés, à l’avant du groupe un binôme se détache qui ne cessera d’augmenter son avance jusqu’à l’arrivée, il fait encore beau mais le ciel se couvre et les traileurs progressent, puis soudain l’orage éclate,il faut faire face,  mais que faire lorsque qu’on ne peut s’abriter…on sort les vêtements de pluie et on continue à courir pour ne pas trop se refroidir, certains des participants ont déjà passé le refuge de l’Orgére au km 42, ils sont dans la montée du col du Barbier, col difficile dans la partie forêt puis tellement beau ensuite avec le début de ce splendide sentier balcon qui les mènera jusqu’au pont de Croé vie dans la vallée d’entre deux eaux ; l’orage passe, le soleil revient, les participants alternent course et marche, les positions ne changent pas beaucoup, l’équipe féminine continue de son allure très régulière, puis c’est l’arrivéeau refuge de  Plan sec ou de nouveau l’orage gronde, l’organisation décide de neutraliser la progression des traileurs pendant une vingtaine de minutes, les plus rapides : Antoine Biard et Kevin Gaudin doivent stopper leur progression, le ravitaillement fait du bien à tout le monde, quelques-uns ne repartiront pas, ils sont au km 55.

Le ciel se dégage de nouveau, ils peuvent repartir en direction du refuge de l’ Arpont au km 70, un grand bonheur de courir sur ses sentiers balcons, il faut toutefois être attentifs, les plus rapides passent le refuge de l’Arpont après avoir fait une petite halte soupe, les moins rapides marchent à un rythme régulier, parfois des obstacles se présentent à eux avec en autre le passage au milieu des troupeaux de moutons surveillés par les patous, mais lorsque la nuit tombe, on ne passe plus…que faire lorsque ils vous entourent et que vous ne pouvez plus avancer, heureusement le berger prévenu par téléphone par l’organisation pourra libérer les prisonniers, ouf ils ont eu chaud…

Après le refuge de l’Arpont et une montée pénible, les traileurs retrouvent de magnifiques sentiers balcons sur lesquels il est tellement agréable decourir, puis ils passent devant de magnifiques petits lacs avant de traverser un dédale de blocs de pierre au travers desquels passe un itinéraire bien indiqué, puis c’est la stèle qui indique la descente sur la vallée d’entre deux eaux et la remontée du vallon de la Leisse pour arriver enfin à un 4éme ravitaillement tellement accueillant et apprécié. Merci Céline notre gardienne du refuge de la Leisse et marraine de cette organisation d’être aussi généreuse ; la nuit tombe même pour les plus rapides, ils sont au km 84, il reste encore 30 km, il devient plus facile de courir, il reste encore à franchir les cols de la Leisse et du Palet pour arriver à Champagny le haut, un dernier ravitaillement au centre UCPA de Val Claret, une montée au col du Palet puis la longue descente jusqu’au hameau du Laisonnay et les 3 derniers Km de plat pour boucler la boucle magique de ce grand tour de la Vanoise autour du plus haut sommet du massif.

20 TRAILEURS sont arrivés dans les délais malgré les orages et les difficultés de la nuit, 8 abandons et 1 mise hors course.

Très beau résultat d’ensemble et satisfaction de tous les participants

Merci à tous les refuges d’avoir accueillis l’ensemble les traileurs et merci aux bénévoles bien sûr, et à l office de tourisme de Champagny le haut d’avoir prêté ses locaux.

Philippe Delachenal

Courir et Découvrir

 

 

 

 

 

 

Ordre d’arrivée des Binômes

Biard Antoine et Gaudin Kevin                                      : 21h37 les 115km et 6580m+

Mills Xavier                                                                       : 22h30

Guitton Jean Pierre, Gaige Pierre et Soulier Hélian : 26h

Colonnello Chiara et Caucino Roberto (Italie)          : 26h30

Boucher Pierre                                                                  : 27h50

Haak Jean Christophe et Michel Charly                      : 28h52

Séloi Manu                                                                          : 29h30

Rouzies Bernard, Barthelemy Laurent et Gours Sylvie   : 30h50

Ladet Bruno et Waegeli Olivier                                         : 31h50

 

Françoise et Paul Chiron sont arrivés à Pralognan

Monique Veyrunes est arrivée à Val Claret

 

Abandon au refuge de l’Orgère (km 42), après un 1er orage : Florence Austruy

Abandon au refuge de Plan sec (km 55) notre équipe féminine :

Marilyne Texier et Aline Grangier

Guillaume Denizot et Perignon Vincent

Chabert Thibaud

Dufour Franck

Amaté Florian